Pascale Esnault soin énergétique - scan thérapeutique - intuition

Apprendre à écouter sa voix intérieure

Depuis mon arrivée sur l’île de la Réunion il y a presque 5 mois, je me fais plaisir !

 

Je prends le temps de m’installer, de vivre, de tester de nouveaux loisirs et surtout de faire plein de nouvelles et belles rencontres. Tous les prétextes sont bons : inscription dans des associations, rencontres professionnelles pour découvrir les habitudes et le marché réunionnais, ateliers sur les plantes, l’intuition et aussi simplement des apéros avec les personnes sympas que je rencontre au gré de ces expérimentations.

 

Qu’est ce qui a changé avec ma vie d’avant ? Je me laisse porter par le flot, je pose des intentions pour ma vie et j’ai la foi qu’en plaçant cela dans mon énergie, ça va arriver, c’est même déjà là !

 

En prenant ce temps, je laisse de la place pour m’écouter. Et dire que la vie m’a amenée si loin de cette petite voix intérieure ! J’ai eu besoin de l’on m’explique comment faire pour pouvoir l’entendre à nouveau, retrouver les sensations, petit à petit, ce que mon corps et mon inconscient me disent. Ce sont des sensations très présentes quand on est enfant et que l’on perd car notre société nous fait rentrer dans le moule du « mental » et de la raison, de l’objectivation de toute chose, de la norme commune. Alors l’enfant que nous sommes s’efface et devient un adulte responsable, bien rangé (ou pas tant que ça) dans les codes.

Cette dérive mène un grand nombre d’entre nous vers une vie qui correspond à des attentes extérieures aux nôtres sans même que l’on s’en rende compte.

 

 

Alors, comment fait-on pour réapprendre à nous écouter, à mieux suivre notre intuition et nos envies profondes ?

 

Pour ma part, je me suis reconnectée à cela en apprenant le scan thérapeutique. Cette formation intensive de 4 mois consiste pour une bonne partie à lâcher notre « mental » pour être à l’écoute de l’énergie.

 

C’est la première clé : lâcher le mental !

Le mental est comme une bibliothèque de nos expériences et apprentissages dans la vie. Tout ce qui ne se rapporte pas à cette bibliothèque est considéré par notre mental comme dangereux ou non conforme et nous envoie un signal de danger. Or, quand on arrive à mettre de côté cette voix du mental, qui, entre autre, nous dit « c’est n’importe quoi », « je ne crois que ce que je vois», « c’est moi qui invente, ce n’est pas réel » … alors on commence à avoir un accès direct à d’autres informations qui, elles, viennent de l’intérieur.

 

La deuxième clé est d’écouter !

Une fois que l’on est centré sur nous même, on est en capacité de recevoir, de ressentir ce qu’il se passe dans notre corps. Il existe de nombreuses techniques pour écouter notre « voix intérieure ». Par exemple les kinésiologues utilisent le test musculaire qui consiste à repérer sur une partie du corps les réactions qui vont indiquer un oui (si c’est tonique) ou un non (si c’est mou). On peut le faire seul sur soi-même. Certains vont ressentir un bien être, une chaleur, des frissons pour un OUI, et un resserrement, une sensation inconfortable pour un NON.

 

On peut s’amuser à aller chercher ce OUI ou NON pour n’importe quelle question : est-ce que cet aliment est bon pour moi ? est ce qu’il est intéressant que je fasse cette formation ? est ce que cette personne me correspond bien ? est ce que cette maison est la bonne pour moi ?

En scan thérapeutique, j’ai appris à aller chercher plus loin que ce OUI ou NON et recevoir des informations plus précises à transmettre et j’ai le plaisir de l’appliquer pour ma vie personnelle également.

 

Enfin, pour moi, la troisième clé est de jouer !

D’une part, jouer permet d’enlever la pression qui peut être une source de blocage au début. En commençant par des sujets simples, sans enjeux, on peut se familiariser avec ce centrage et cette écoute. Jouer c’est aussi s’entrainer avec ce qui nous passe par la tête. Dans mon plat ce midi, est que je mets des aliments verts ? des aliments rouges ?

C’est par cette phase que l’on s’approprie nos sensations et c’est quand même plus sympa de se mettre dans une  énergie de jeux, plutôt que de contrainte à s’imposer de faire des exercices pour avancer.

 

Je te propose donc de jouer à trouver ton OUI et ton NON dans un premier temps, d’être à l’écoute de tes sensations.

 

Ensuite, tu peux passer à l’étape suivante.

Elle te permettra d’avoir des réponses plus précises. Pour le faire, les étapes sont les suivantes :

  1. Centre toi, mets-toi dans un état de calme intérieur. En scan thérapeutique on place notre énergie dans le bassin, qui est le siège de la paix,
  2. Fais une demande : Pose ta question, dans la tête, en imaginant que tu la poses à l’univers ou une puissance à laquelle tu crois (un dieu, tes guides …)
  3. Reçoit la réponse : elle peut être immédiate en passant par un de tes sens. Tu peux voir une image, « entendre » un mot, sentir une odeur ou un gout, sentir une vibration dans ton corps et te donner une indication par rapport à ta question. La réponse peut arriver plus tard, part ce qu’on appelle des synchronicités : une chanson qui passe à la radio, un bout de phrase entendu en passant dans la rue, une inscription sur un camion qui passe devant nous, un chiffre qui revient avec une symbolique particulière pour toi …

 

Je te laisse avec de quoi jouer un peu et ces sensations qui te sont propres, que tu repèreras au fur et à mesure. Elle finiront par devenir des alliés précieux pour t’accompagner dans la vie.

 

A bientôt

 

Pascale